Sentier des landes de Lan Bern & Grande Tranchée

Fußgänger Um Glomel

11.7 km
Fußgänger
3h
Mittel
imgcarousel-name-misingD Hervé
imgcarousel-name-misingD Hervé
imgcarousel-name-mising
imgcarousel-name-mising
  • Dokumentation
    Mit GPX / KML-Dateien können Sie die Route Ihrer Wanderung zu Ihrem GPS (oder einem anderen Navigationswerkzeug) exportieren
  • Angenommene Kundschaften
    • Einzelperson
Orte von Interesse
1 Fontaine du Bagne
Cette fontaine appelée "Fontaine des Bagnards" date du 19ème siècle. Elle était à l'époque située près du camp des Bagnards, ces 700 forçats, pour la plupart déserteurs de l'armée de Louis XVIII, qui creusèrent le Canal de Nantes à Brest à Glomel.
Trois millions de mètres cube de terre furent déplacées à la main par ces hommes, vivant ici dans de terribles conditions.
2 Réserve naturelle de Glomel
Partez à la découverte d'un milieu sensible.
Sur le parcours, découvrez un verger conservatoire, planté sur la Réserve Naturelle afin de protéger une cinquantaine de variétés du patrimoine pomologique de Centre Bretagne dont la "dous rous Bihan".
3 Echelle d'écluse
Une quinzaine d'écluses sur quelques kilomètres, ouvrage exceptionnel du Canal de Nantes à Brest.
Cette échelle d'écluses est due au point culminant que constitue la Grande Tranchée, non loin de cet endroit.
4 La Grande Tranchée
A 184 m d'altitude, la tranchée de Glomel est le point culminant du canal de Nantes à Brest et la ligne de partage des eaux entre les bassins du Blavet et de l'Aulne.

La Grande Tranchée est creusée au XIXe siècle par des déserteurs de l'armée de Louis XVIII. Les 700 bagnards, forçats du bagne de Brest condamnés aux travaux forcés à perpétuité sont encouragés à travailler par la promesse d’une grâce. Les conditions de vie et d’hygiène y sont inimaginables. Trois millions de mètres cubes de terre seront enlevés à la pelle et à la pioche et transportés avec des charrettes ou à dos d'hommes. Le travail est si dur que la maladie et la mort auront raison de nombreux bagnards. Il aura fallu 9 ans pour réaliser cette tranchée de plus de 3 kilomètres de long, 100 mètres de large et 23 mètres de profondeur.

Le canal a tout d’abord été créé pour des besoins militaires car il devenait indispensable d’éviter l’isolement du port de Brest par un blocus des Anglais. De plus, la création d’une voie navigable intérieure permettrait au Centre Bretagne d’améliorer son économie. Un ouvrage de cette ampleur mettra plus de 20 ans à voir le jour grâce à la commission de navigation intérieure napoléonienne.
Offizielle Website des Tourismusverbands der Bretagne
Unsere Vorschläge